MaPUI, la start-up coup de Cœur d’Octobre

Ce mois-ci c’est la start-up MaPUI, une plateforme d’échange de médicaments entre hôpitaux que nous vous présentons. Elle permet aux hôpitaux publics et privés de réduire le gaspillage, estimé à 50M€  par an sur toute la France ! Une belle initiative qui mérite notre coup de cœur. Voici les 3 questions que nous avons posé aux fondateurs…

1/ MaPUI, c’est quoi ?

carac_photo_1Nous sommes 3 co-fondateurs du projet MaPUI.fr : Antoine Fouéré, Pharmacien Hospitalier à Saint-Malo, Goulwen Lorcy et Camille Demogue Ingénieurs Informatiques. Nous concevons une plateforme collaborative en ligne destinée aux pharmacies hospitalières, aussi appelées PUI pour Pharmacies à Usage Intérieur. Notre start-up s’adresse aux hôpitaux privés et publics pour leur permettre d’améliorer, de sécuriser et d’optimiser leurs échanges ; les médicaments ou dispositifs médicaux arrivant à péremption peuvent ainsi être utilisés par d’autres établissements.

 

L’objectif : réduire les gaspillages et permettre des économies importantes pour les hôpitaux. En France, la valeur des médicaments périmés et détruits chaque année dans les hôpitaux est estimée à 50 millions d’euros.

2/ Comment fonctionne MaPUI?

Après abonnement, les hôpitaux accèdent à un outil de gestion dans lequel ils peuvent entrer les informations sur leurs médicaments et équipements disponibles, ainsi que leurs besoins. Les produits mobilisables sur un territoire peuvent donc être facilement identifiés et un tableau de suivi permet de tracer les échanges ou prêts. Ces opérations sont totalement sécurisées et les établissements gardent la main sur le détail des transactions financières. MaPUI Labs offre également la possibilité de générer des données statistiques permettant, à terme, d’optimiser la gestion des stocks des pharmacies.

3/ Quels sont les prochains challenges de MaPUI ?

Nous venons d’accueillir une business developper en septembre et une ingénieure informatique arrive dans les prochains jours. Nous commençons à réfléchir à une levée de fonds et un développement à l’international. Grâce à un déplacement au Québec en avril dernier, nous avons pu rencontrer le chef de pharmacie d’un hôpital de Montréal avec lequel nous avons convenu d’un protocole d’essai sur les ruptures de stock.
MaPUI souhaite aussi accompagner la création des Groupements Hospitaliers de Territoire, qui n’ont pas forcément les outils adaptés à la communication inter-hôpitaux, en leur proposant une plateforme de travail et un réseau social professionnel.
Enfin, sur le business model, le marché français compte 2 500 pharmacies hospitalières, nous comptons 60 hôpitaux déjà inscrits et prévoyons de convaincre 15 % du marché d’ici trois ans.

 

En savoir plus sur MaPUI.

Comments are closed.